ETHNIC La fabrique des catégories ethniques

 


icoProyectos
Project ETHNIC “La fabrique des catégories ethniques à l’époque coloniale. Royaumes du Pérou et de la Nouvelle-Espagne (XVIe- début XIXe siècles)”   (CSIC-Casa de Velázquez, 2015-2016)

Investigadores principales: Laura Giraudo (EEHA-CSIC), Arnaud Exbalin (Casa de Velázquez, Universidad Paris-Ouest Nanterre)

Equipo de investigación: Berta Ares Queija (EEHA-CSIC), Jesús Bustamante García (CCHS-CSIC), Nadine Béligand (l’Université Lumière-Lyon 2), Clément Thibaud (l’Université de Nantes).

Resumen: Notre hypothèse de départ reprend en partie un des apports fondamentaux du projet RE-INTERINDI dont l’ambition est de montrer que les recherches sur l’indigénisme – un courant d’opinion favorable aux Indiens dans les années 1940-1950 – ont souvent puisé de manière subjective voire partisane dans l’histoire coloniale. De là émerge une figure de l’Indien fort éloigné de ce qu’il est réellement, créant des discours fabriqués « sur l’Indien » qui ne coïncident pas avec ceux de « l’Indien ». Dans ce processus s’opère une transformation sémantique qui fait glisser la catégorie de indio (champ « racial ») à celle de indígena (champ culturel). Le point crucial de notre projet est donc de percevoir les degrés de réalité contenu dans ces histoires fabriquées sur le thème de l’indianité en se centrant sur la période coloniale dans les vice-royautés du Pérou et de la Nouvelle-Espagne du XVIe au début du XIXe siècle. La fabrique des catégories ethniques est abordée à partir de trois focales : les Indiens face au droit, les Indiens et les castes dans les villes, les représentations iconographiques de l’Indien.

finSeccion